Aspect neurobiologique et facteurs génétiques de l'autisme

L'autisme est un trouble neurobiologique. De nombreuses études scientifiques publiées entre 1999 et 2012 ont mis en évidence la responsabilité de plusieurs dizaines de gènes synaptiques dans l'autisme.

Ces gènes affectent l'amygdale et le sillon temporal supérieur, des zones du cerveau dédiées à la communication et aux interactions sociales :

  • L'amygdale permet entre autres la perception des émotions et des comportements des autres.
  • Le sillon temporal supérieur est le siège de la perception sociale. Il permet d'analyser le regard de l'autre, l'expression du visage, de reconnaître la voix humaine. Il joue également un rôle dans la reconnaissance des émotions des autres. Il est en relation avec les régions du cerveau qui traitent les informations sensorielles.

Les techniques d'imagerie médicale permettent d'observer ces anomalies sous deux aspects :

  • La tomographie ou l'IRM fonctionnelle donnent une représentation de l'activité cérébrale par la mesure du flux sanguin. Elles mettent en évidence des anomalies fonctionnelles, en fonction de l'activité de certaines zones du cerveau lorsque l'individu est face à une situation donnée.
  • L'IRM met en évidence des anomalies structurelles, c'est à dire anatomiques, au niveau de la matière grise.

La science peut-elle faire quelque chose ?

Il ne faut pas dire « C'est génétique, il n'y a rien à faire ».
Au contraire, on peut faire beaucoup.

Thomas BOURGERON, responsable du groupe « Génétique humaine et fonctions cognitives » de l'Institut Pasteur et professeur à l'Université Paris 7.
Source : Fondation Orange

Pour aller plus loin...

Implication du sillon temporal supérieur dans le traitement des émotions
Publlié en 2012 par le Laboratoire de Neurosciences de l'Université de Franche-Comté et le Département Recherche en Imagerie Fonctionnelle du CHU de Besançon.

L’autisme selon la théorie neurodéveloppementale - Stéphane Beaulne
Article de thèse de doctorat publié en 2009 dans la revue canadienne Journal on Developmental Disabilities.

La voix humaine ne parle pas aux autistes - Mônica Zilbovicius
Article publié en 2004 dans La Recherche n°379.

La perception des visages et la communication sociale - Hélène Ollat
Article publié en 2002 dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats n°16.

www.autismgenome.org
Site internet en anglais du Autism Genome Project, grand projet international lancé en 2002.
Ce projet mobilise cent-vingt chercheurs de neuf pays et cinquante institutions.
Son objectif est d'identifier les gènes en cause dans l’autisme et les troubles associés.

The amygdala theory of autism
Article publié en 2000 dans Neuroscience and Biobehavioural Reviews.