Un diurétique pour réduire la sévérité des troubles autistiques

Posté par Loic on December 16, 2012

Un essai clinique dont les résultats ont été publiés par l'Inserm le 11 décembre 2012 met en évidence l'intérêt d'un diurétique dans le traitement de l'autisme.

Cette étude a été réalisée par le Professeur Yehezkel BEN-ARI, directeur honoraire de l'Inserm de Marseille, et par le Docteur Éric LEMONNIER, clinicien spécialiste de l’autisme au CHRU de Brest.

L'essai clinique en double aveugle a été réalisé sur 60 enfants autistes ou Asperger âgés de 3 à 11 ans. Ils ont reçu pendant trois mois soit un placebo, soit un diurétique. Ce diurétique est utilisé depuis 40 ans dans le traitement de l'hypertension. Il a pour effet de réduire le taux de chlore dans les cellules.

Les personnes autistes et les personnes épileptiques ont un taux élevé de chlore dans le cerveau. Le taux de chlore neuronal diminue sous l'effet du diurétique.

Ce n'est pas un traitement qui guérit de l'autisme, mais chez les trois-quarts des enfants il a réduit de manière « nette et significative » l'intensité des troubles autistiques : en particulier le déficit de la communication ou l'hypersensibilité auditive.

Les essais de phase 2 et de phase 3 devraient être réalisés d'ici deux ans.

On peut espérer une mise sur le marché du médicament en 2015.

Publication de l'Inserm :

Article sur le site de l'Inserm

(regargez la vidéo d'un enfant avant et après le traitement)

Communiqué de presse au format PDF

Les explications du Professeur Yehezkel BEN-ARI sur France Info :

Commentaires

Vous devez être connecté pour répondre Connexion »