Les particularités de l'ABA VB

L'ABA VB est la forme la plus moderne de l'ABA. Elle a été popularisée aux États-Unis à partir de 1998 par Mark Sundberg et James Partington.

Elle se distingue de l'ABA traditionnel (l'ABA Lovass) par plusieurs points.

Créer un lien positif avec l'adulte : le pairing

Il est fréquent qu'un enfant autiste s'intéresse peu à l'adulte et refuse le contact visuel. Ses centres d'intérêt sont limités.
Le pairing consiste à "coupler" l'adulte avec ce qui est plaisant et renforçant aux yeux de l'enfant. Concrètement l'adulte va fournir à l'enfant un objet renforçant. Cela va inciter l'enfant à venir vers l'adulte. On va alors chercher à établir le contact visuel avec l'enfant, puis pousser l'enfant à formuler une demande à l'adulte, par un son ou un signe. C'est ainsi qu'une interaction apparaît entre l'enfant et l'adulte. La demande est le point de départ de la communication.

Développer les capacités de communication de l'enfant :

L'ABA VB met l'accent sur le comportement verbal, afin d'apprendre à l'enfant à communiquer avec les autres, ce qui va avoir un effet sur ses intéractions sociales.

L'enfant va apprendre à communiquer, d'abord par des sons et des signes, puis par des mots.
Les signes constituent un langage au même titre que le langage verbal. Le langage des signes et le langage verbal sollicitent la même zone du cerveau. Apprendre à l'enfant à communiquer par des signes favorise l'émergence du langage oral. Contrairement à une crainte parfois exprimée, l'utilisation des signes ne retarde pas le développement de la parole, mais peut la faciliter.

Retrouvez des systèmes de communication par les signes sur cette page.

Dans les séances de pairing, c'est par les demandes (apprendre à l'enfant à demander) que commence l'enseignement du comportement verbal.

Partir de la motivation de l'enfant :

En ABA VB, on part de la motivation naturelle de l'enfant et on cherche à créer de nouveaux sujets de motivation, pour plusieurs raisons :

  • L'enfant apprend mieux lorsqu'il est motivé.
  • L'enfant est plus impliqué dans les séances, il en devient acteur.
  • La motivation pousse l'enfant à venir vers l'adulte et à communiquer.
  • Des activités motivantes pour l'enfant tendent à réduire les troubles du comportement et l'autostimulation.
  • Un enfant motivé n'a pas envie de s'échapper puisque l'activité luit plait.
  • Créer de nouveaux sujets de motivation permet d'élargir les centres d'intérêt de l'enfant.

Pour créer de nouvelles sources de motivation chez l'enfant, on met en place une autre forme de pairing. Elle consiste à "coupler" un jouet renforçant avec un nouveau jouet, une activité renforçante avec une nouvelle activité, en associant les deux. Petit à petit l'enfant va commencer à s'intéresser au nouveau jouet, à la nouvelle activité : les centres d'intérêt et les sources de motivation de l'enfant s'élargissent.

Favoriser les apprentissages dans l'environnement naturel :

En ABA VB, toutes les situations de la vie quotidienne sont mises à profit pour enseigner à l'enfant. Cela s'appelle l'apprentissage incidental.

L'enseignement dans l'environnement naturel présente plusieurs avantages pour l'enfant :

  • On lui enseigne des compétences à travers des activités fonctionnelles ayant du sens.
  • C'est applicable en tout lieux : à la maison, à l'école, dans les magasins, dans le jardin,...
  • Les activités manuelles et les activités de jeux sont propices aux apprentissages.
  • L'enfant n'a pas l'impression de travailler, mais de jouer ou d'avoir une activité plaisante.
  • L'environnement naturel se prête à la généralisation, indispensable pour que les apprentissages se transforment en vraies acquisitions.

En ABA VB le travail intensif à la table représente rarement plus de 30% du temps.
L'enseignement dans l'environnement naturel occupe généralement 70 à 80 % du temps.